Bergerie Minerve

Avec ses 120 grottes habitées, avec ses 50 dolmens, Minerve à été la capitale de l’Enéolithique  et de l’âge du bronze.
Sur ses éperons rocheux si admirablement défendus par la nature, Minerve a gardé son individualité jusqu’aux temps présents.
Successivement Romaine puis wisigoth Minerve est une puissante cité pendant le période médiévale. La maison des vicomtes de Minerve domine le Minervois. ‘’ Lo castel de Menerba no ez assis en planha, es en auta montauha, no as pus fort castel ento als portz d’Espanha fos Cabaretz e Terme, qu’es el cab Serdania’’.
Extrait de la chanson de la croisade Albigeoise, Guillaume de Tudèle et anonyme (13° siècles).

En 1210, le Vicomte Guihem qui a donné l’hospitalité aux hérétiques Cathares résiste aux assauts de l’armée royale de Philippe Auguste, menée par Simon de Monfort.
Il S’agitd’une véritable croisade prêchée par le pape Innocent III qui voit là une façon’’ d’exterminer l’impiété et l’hérésie par tous les moyens quelconques que Dieu vous aura révélés’’, puis il écrit au roi ‘’ quand vous aurez chassé l’hérésie, établissez-y des habitants qui selon l’enseignement de notre foi orthodoxe et sous votre heureuse domination, pourront servir Dieu dans la justice et dans sa sainteté…’’

Les croisées entrent dans Minerve le 22 juillet 1210, un énorme bûches fut dressé et tous les 140 à 180 Parfaits et Parfaites aimèrent mieux s’y précipiter que de se convertir. Et Minerve entra dans l’histoire…
Comment une citée réputée imprenable  finit-elle par abdiquer et se rendre ?
Faisant placer catapultes et trébuchets Simon de Monfort ordonne la destruction de Minerve, mais c’est surtout le manque d ‘eau, de vivres et la chaleur qui contraignent le vicomte de Minerve à capituler…

Rebelle au roi de France, auquel pourtant elle appartient à partir de 1271, sous Philippe le Hardi, Minerve devient durant la guerre de 100 ans un repaire de bandes organisées et de bandits qui  mènent des raids dans toute la région.
Au XVII° siècles le château est démantelé sur ordre de Richelieu et à la demande des évêques de Narbonne.
Pont-levis, murailles et autres créneaux sont détruits et  la population pourchassée..
Citée rebelle, il faudra attendre le 19° siècle, pour que Minerve s’ouvre à la culture de la vigne, de l’olivier et à quelques céréales…  

Aujourd’hui, avant tout touristique (300 à 400 000 visiteurs), si Minerve a perdu de sa superbe, elle,’en garde pas moins sa fameuse Candela, témoin d’un passé douloureux et tumultueux.

Joaquina Duprat
Bergerie du Châteaux Minerve